La culpabilisation écologique (partie 3): Fin du monde, totalitarisme et plastique

2년 전

11432564lpw-11432914-article-jpg_4796003_660x281.jpg
source

La fin du monde est proche. La mère nature trop longtemps souillé par ses enfants va prochainement se rebeller et la vie va disparaître. En fait, c’est l’humanité qui va disparaître. Nous allons tous être éradiqué d’ici quelques années dans une apocalypse de feu, de catastrophe, de famine, de montée des eaux et de tout ce qui peut vous faire peur.

Ce genre de discours ne vient pas d’une secte millénariste, mais plutôt de la vision écologiste qui se développe à travers le monde.

Prenez par exemple, Greta Thunberg se présente devant nous en accusant ses aînés de ne rien faire pour la planète. Elle nous enjoint (voire nous ordonne) de faire quelques choses, sinon la planète sera foutue pour les générations futures.

Dans la vie j’essaie d’être pratique. Devant ce genre de discours, il me vient juste une simple question : comment ?

Déjà on va rapidement éliminer tous ceux qui vont affirmer qu’il faut sortir du nucléaire ou ce genre d’idiotie, comme je l’ai démontré ici.

Pour les énergies renouvelables, je répondrais pourquoi pas, mais pour le moment le solaire et l’éolien reste intermittent et il est compliqué de les stocker.

Alors on parle ensuite du système capitaliste vorace qui ruine notre planète, on va aussi me dire qu’il faut l’abandonner au profit d’une société plus respectueuse de la nature. J’imagine que ce genre d’affirmation implique que les pays communistes ne doivent pas polluer, mais à vrai dire je ne le pense pas.

Mais suivons plutôt la piste de la décroissance. Pour les tenants de cette théorie, la croissance économique apporterait plus de point négatif que de point positif. Pour les tenants de la décroissance, « on ne peut plus croître dans un monde fini. »
Pour eux, on vivrait de plus en plus mal avec de plus en plus de pauvreté, de maladie et l’espérance de vie baisserait. Le décroissant souhaite utiliser des moyens moins polluant pour se déplacer, relocaliser l’économie au niveau local, voir même s’inscrit dans des actions de type ZAD.

L’idée n’est pas nouvelle, en fait, elle est plutôt ancienne. Thomas Malthus a vécu entre le XVIIIème et le XIXème siècle. Il était un contemporain de la révolution industrielle en Angleterre.

Malthus a calculé que les ressources alimentaires n’arriveraient pas à nourrir la population et qu’à cause de la révolution industrielle et le progrès technologique, l’humanité risquait de mourir de famine.

Pour enrayer ce phénomène, il préconisait de limiter les naissances, d’arrêter d’aider les pauvres et d’interdire aux gens de se marier trop jeune.

Manque de bol pour lui, la révolution industrielle a permis en deux siècles de faire baisser la pauvreté, de vivre en meilleur santé et de vivre plus vieux.

Il y a une chose que les décroissants ne veulent pas voir, c’est que le progrès technologique a sauvé des vies et continuera d’en sauver.

L’idée de régulation des naissances dans un but écologique refait d’ailleurs surface petit à petit. Je pense même que dans les prochaines années ont risque d’entendre parler de stérilisation volontaire de plus en plus souvent.

Si on est persuadé que la planète va être détruite d’ici une génération, pourquoi continuer à se reproduire ? D’ailleurs si la solution est la disparition d’une partie de l’humanité, pour sauver la planète, pourquoi ne pas choisir le suicide voire une bonne guerre.

Certes, je provoque, mais l’idée d’une dictature écologiste fait de plus en plus son chemin.
Les personnes les plus convaincues pensent qu’il faut des mesures fortes pour sauver la planète.

Comme toute bonne dictature, cette dernière commence par la culpabilisation. En l’occurrence, nous avons ici, la honte de prendre l’avion (flygskam). Puis des propositions : les voitures polluent : empêchons leur publicité, surtaxons les produits qui produisent du carbone. Mais ce n’est pas tout, devant l’urgence de la fin du monde, on nous ressort l’idée de la « planification ». D’ailleurs, on parle même de « planification écologique ». On en vient à laisser à l’état le soin d’organiser la transition écologique à coup de grand plan et d’autoritarisme. D’ailleurs, vu que l’état sait mieux que nous comment faire, il n’y aura plus besoins d’inventeur pour trouver de nouvelle solution ou de ce genre de chose.

La dictature verte commence lorsque les libertés individuelles commencent à être abolie.
Enfin quand je parle de liberté individuelle, je ne parle pas de celle de lancer dans la nature ses déchets.
D’ailleurs, on accuse notre consommation de plastique de tous les maux, on nous parle du continent de plastique pour pointer du doigt à quel point nous sommes pourrit. Cependant, j’ai souvenir de trier tous les jours mes déchets plastique et à moins d’un gros problème dans le recyclage de mes ordures, je ne pense pas que mes bouteilles en plastique finissent dans le Pacifique.

Sinon, quels sont les pays qui polluent le plus en matière de plastique dans les océans ?
Encore une fois, on retrouve la Chine qui endosse le rôle du mauvais élève. On remarquera que sur le graphique suivant, la France, la Belgique ou encore le Canada n’apparaissent pas.

chartoftheday_14928_pays_pollution_plastique_oceans_n+(1).jpg

Ensuite, on va venir nous faire la leçon alors que nous faisons encore des efforts. Techniquement, on devrait plutôt nous féliciter plutôt que de nous culpabiliser.

Que retenir de tout cela ? J’ai l’impression que plus on fait des efforts pour mieux consommer, recycler, rejeter moins de CO2 et plus on viendra nous dire qu’on fait mal ou on nous sortira des solutions délirantes avec un but purement idéologique. Le problème, c’est que l’écologie, n’est pas une question de foi, d’idéologie ou de dogme, elle devrait être une science et elle devrait être dénuée de tout discours partisan ou moralisateur. Pour le moment, nous en sommes loin.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
STEEMKR.COM IS SPONSORED BY
ADVERTISEMENT
Sort Order:  trending

Ce post a été supporté par notre initiative de curation francophone @fr-stars.
Rendez-vous sur notre serveur Discord pour plus d'informations

Merci pour ce billet d'humeur agréable à lire ! Upvoté à 100% !

·

Merci pour votre soutien

Hi, @l-singclear!

You just got a 1.53% upvote from SteemPlus!
To get higher upvotes, earn more SteemPlus Points (SPP). On your Steemit wallet, check your SPP balance and click on "How to earn SPP?" to find out all the ways to earn.
If you're not using SteemPlus yet, please check our last posts in here to see the many ways in which SteemPlus can improve your Steem experience on Steemit and Busy.

Un point de vue très intéressant à lire.

Félicitations @l-singclear pour votre beau travail!

Ce post a attiré l'attention de @ajanphoto et a été upvoté à 100% par @steemalsace et son trail de curation comportant actuellement 32 upvotes .
De plus votre post apparaîtra peut-être cette semaine dans notre article de sélection hebdomadaire des meilleurs post francophones.

Vous pouvez suivre @steemalsace pour en savoir plus sur le projet de soutien à la communauté fr et voir d'autres articles qualitatifs francophones ! Nous visons la clarté et la transparence.

Rejoignez le Discord SteemAlsace

Pour nous soutenir par vos votes : rejoignez notre Fanbase et notre Curation Trail sur Steemauto.com. C'est important pour soutenir nos membres, les steemians et Witness francophones ICI!

@ajanphoto