Libra contre le monde

작년

Libra_logo_2.png
(logo de Libra)

À moins que vous soyez resté dans une grotte ou que vous vous soyez perdu sur mon article par bazars, vous n’êtes pas sans savoir que Facebook a annoncé officiellement la sortie prochaine de sa monnaie le Libra.

Bon, si vous traînez dans le milieu de la Blockchain, vous êtes au courant que le projet est dans les cartons depuis quelque temps. De ce fait, vous n’avez rien découvert de spécial en début de semaine.

Cependant, il a été assez intéressant de remarquer à quel point l’annonce a lancé un pavé dans la mare médiatique. Chacun y va de son petit commentaire et si vous avez la chance (ou la malchance) d’être Français comme moi, vous avez pu remarquer l’effroi qui a sauté à la figure de nos concitoyens.

Une des grandes peurs est que grâce à sa nouvelle monnaie, Facebook risque de nous piquer encore plus nos données personnelles. De son côté, l’entreprise répond que non. Évidemment, comme nous somme de bon Français, nous ne croyons pas ce qu’on nous dit.

Facebook sait déjà où on va, où on habite et dans quel magasin on se rend grâce à la géolocalisation de nos téléphones et grâce à tous nos géniaux statue. L’entreprise nous connaît mieux que notre mère grâce à nos likes.

Vous surfez sur un site d’équipement informatique, les pubs Facebook s’adapte, le réseau social sait même si vous envisagez de vous marier, d’avoir un enfant ou si vous êtes en vacances.

À partir de là, qu’est-ce que vous pouvez craindre de plus avec un portefeuille crypto créé par Facebook et géré par une autre société ?

Loin d’être un simple gadget supplémentaire, le libra est une révolution. Certes, ce n’est pas une rupture technologique puisque la blockchain a été créé depuis 2008, mais ici nous parlons d’une adoption de masse. Imaginez que votre enfant est en voyage à l’étranger et qu’il a besoin d’argent. Actuellement, la solution la plus rapide est de vous rendre physiquement dans un bureau de poste pour faire un Western Union. L’opération n’est pas gratuite et il y aura des frais à payer. Votre enfant devra se rendre à un guichet agréé pour pouvoir retirer l’argent. Il est certes possible d’effectuer le transfert depuis chez soi, mais le transfert prend un certain temps.

Dans quelque temps avec Libra, vous pourrez faire la transaction depuis votre canapé et avec des frais dignes d’une blockchain (donc pas super élevé si les choses sont bien faites).

A travers le monde, la réaction des états est aussi intéressante à observer. Les moins libéraux d’entre eux ne permettront pas à Libra de s’installer, tel la Russie, la Chine et l’Inde. D’autres États risquent de se montrer réticent face à l’arriver de ce sérieux concurrent. En effet, le pouvoir de battre monnaie fut longtemps associée à celui du pouvoir régalien.

Les plus malins adopteront la monnaie et le mettront en valeur. Imaginez l’argument marketing : chez nous on accepte les libra avec grand plaisir, venez les dépenser dans nos stations touristiques…

Libra est un projet de globalisation de la monnaie, d’ailleurs, le premier nom prévu était le Globalcoin. En cas de succès, la crypto pourrait-elle même détrôner le dollar comme première monnaie mondiale ?

Libra permettra d’assurer une réserve de valeur en dehors des problèmes politique nationaux. Prenez l’exemple du Vénézuela et de son inflation à plus de 100 000%, avec une monnaie prévue pour être stable et qu’il est facile de se procurer, ils seraient plus faciles de se mettre à l’abri de la crise. Certes, vous me direz que c’est déjà le cas avec le bitcoin, mais je vous répondrai que cela ne concernant que quelques « initiés » qui ont le temps et l’envie de se pencher sur la manière dont tout cela fonctionne.

Imaginez les personnes qui n’ont pas de compte en banque comme c’est le cas dans certain pays d’Afrique, le Libra pourrait faciliter beaucoup de chose pour ces populations.
Il y a beaucoup à dire sur le sujet, pour le moment, mais il reste tout de même des inconnus : la réussite du projet, l’impact sur d’autre crypto-monnaie, est-ce qu’on sera tous riche en 2020 ?
Une chose est sûre, c’est que j’essaierai le Libra dès sa sortie.

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
STEEMKR.COM IS SPONSORED BY
ADVERTISEMENT
Sort Order:  trending

Ce post a été supporté par notre initiative de curation francophone @fr-stars.
Rendez-vous sur notre serveur Discord pour plus d'informations

Hi, @l-singclear!

You just got a 1.5% upvote from SteemPlus!
To get higher upvotes, earn more SteemPlus Points (SPP). On your Steemit wallet, check your SPP balance and click on "How to earn SPP?" to find out all the ways to earn.
If you're not using SteemPlus yet, please check our last posts in here to see the many ways in which SteemPlus can improve your Steem experience on Steemit and Busy.

Un avis personnel sur la question du LIBRA très plaisante à lire. Upvoté à 100% !

Pour ma part il me fait peur. Déjà il est indexé sur le dollars, pourtant j'ai la vague impression qu'un jour l'inverse se produira et que le Libra contrôlera les variations du market indexé sur le dollars. Et puis les crypto avaient cet avantage d'être décentralisé, hors système. Pourquoi ai-je l'impression que Mark Zuckerberg va dominer le monde tout seul ?
Je ne sais pas. Une sale impression...

Posted using Partiko Android