Aspirine... 4ème partie.

3년 전

L'aspirine.jpg

Hello les steemians !


C'est partie pour le dernier épisode de notre excursion au sein de l'aspirine. Cette merveilleuse molécule a une histoire , des effets anti-inflammatoire et anti-agrégant plaquettaire et des effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires de l'aspirine

Ça arrive, mais avant, demandons-nous ce qu'est un effet secondaire. Tout d'abord, les effets secondaires sont plutôt appelés effets indésirables. Ce sont des effets qui ne sont pas voulu lorsque l'on utilise un médicament. Cet effet peut être un symptôme réellement indésirable dans toutes les situations ou bien un effet bénéfique dans certaines mais non-désirable dans d'autres.

Euh je ne vois pas bien ou est la nuance ?

Prenons l'exemple de l'aspirine. Nous avons vu précédemment que l'aspirine avait un effet anti-inflammatoire et un effet anti-agrégant plaquettaire. Si l'on prescrit à un patient de l'aspirine pour soigner un rhumatisme articulaire inflammatoire, on souhaite utiliser l'effet anti-inflammatoire de l'aspirine. On peut donc considérer que l'effet anti-agrégant plaquettaire est un effet indésirable dans cette situation.

Et les effets indésirables comment on les connaît ?

En lisant la notice... Plus sérieusement, lorsque l'industrie pharmaceutique produit un médicament, plusieurs phases doivent être réalisées pour attester de l'efficacité du traitement, la dose nécessaire, la dose toxique,... Il y en a 5 étapes lors d'une étude thérapeutique :

  • Phase pré-clinique : Étude de la molécule et les essais sur les animaux. Cette étape permet de déterminer les doses nécessaires pour avoir un effet sans être toxique.
  • Phase 1 : essai chez l'homme sain et volontaire. Cette étape permet de déterminer la cinétique du médicament au sein de l'organisme.
  • Phase 2 : essai chez les malades. Cette étape permet de déterminer les effets bénéfiques du médicament ainsi que l'ajustement des doses nécessaires.
  • Phase 3 : comparaison des médicaments par rapport au traitement actuel ou contre placebo. Cette étape permet de déterminer si le médicament apporte une réelle efficacité par rapport au placebo ou aux autres médicaments s'ils en existent. À la suite de cette phase, le médicament obtient ou non l'autorisation de mise sur le marché. (AMM)
  • Phase 4 : le médicament est mis sur le marché et l'industrie pharmaceutique surveille l'apparition d'effets indésirables et de complications tardives.

Donc, les effets indésirables sont généralement découvert lors des études avant l'AMM, mais une surveillance et assuré durant toute la durée d'utilisation du médicament au sein de la population.

Les effets indésirables de l'aspirine alors ?

Eh bien, commençons par les principaux :

  • Le risque hémorragique : l'aspirine étant un anti-agrégant plaquettaire, celui-ci joue donc sur la coagulation. Lorsqu'un patient est sous aspirine, celui-ci présente des risques d'ecchymoses, et d'hémorragie.

  • Le risque gastrique : l'aspirine a tendance à éroder la muqueuse gastrique. Ajouté à l'effet anti-agrégant plaquettaire on comprend rapidement que des hémorragies digestives peuvent avoir lieu avec ce traitement.

  • Le risque allergique : certaine personnes ont une sensibilité de type allergique à l'aspirine. Cela se manifeste par différents symptômes, comme l'oedeme de Quincke, pouvant conduire à un choc anaphylactique grévant fortement le pronostic vital.

    Angioedema2010.jpeg
    Image d'un enfant présentant un oedeme de Quincke
    Crédit : By James Heilman, MD, from Wikimedia Commons
    Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%92d%C3%A8me_de_Quincke

  • Le syndrome de Reye : En cas prise lors de maladies virales (varicelle, Grippe,...), notamment chez l'enfant et l'adolescent, le syndrome de Reye peut se manifester. Ce syndrome est potentiellement mortel causant des atteintes aux niveaux du cerveau et au niveau du foie. L'aspirine est déconseillée pour les enfants de moins de 16 ans.

  • Le syndrome de Lyell : Un autre syndrome peut également être causé par l'aspirine, le syndrome de Lyell. Ce syndrome est une nécrolyse des kératinocyte, qui sont des cellules composant la peau. (il y a pas mal d'images sur internet, vous pouvez aller les voire, mais attention cela peut être assez choquant, c'est pourquoi je n'en poste pas d'image ici.)

  • Chez la femme enceinte l'aspirine est contre-indiqué à partir du 6ème mois car il peut entrainer des défauts de formation aux niveaux des reins et de l'appareil cardio-vasculaire du foetus.

Il y a d'autres effets indésirables beaucoup plus anecdotiques. On note par exemple une baisse d'audition ou l'apparition d'acouphène lors de son utilisation...

Voilà les amis. Notre découverte de l'aspirine s'achève à présent. J'espère que cela vous aura plu, que vous aurez appris pleins de choses sur ce médicament, mais également sur les autres... Aucun médicament n'est anodin, même votre sirop contre la toux... Prudence !
À bientôt pour de nouvelles découvertes ! D'ici là, n'hésitez pas à me contacter via les commentaires !

Sources :

Authors get paid when people like you upvote their post.
If you enjoyed what you read here, create your account today and start earning FREE STEEM!
STEEMKR.COM IS SPONSORED BY
ADVERTISEMENT
Sort Order:  trending

Salut ! Merci pour cette série :)

Je me permets juste de te poser deux questions : Es-ce que tu sais environ combien de temps est nécessaire pour atteindre la phase 4 d'une étude thérapeutique ? (ça me paraît super long comme processus, mais c'est aussi un gage de sûreté d'un autre coté)
Et es-ce que la plupart des effets indésirables sont trouvés par l'expérimentation sur l'Homme ou certains peuvent être anticipés ?

·

Salut @Robotics101 ! Merci pour ton commentaire !
Il me semble qu'il faut compter environ 5 à 10 ans pour atteindre la mise sur le marché. Oui c'est un processus long et extrêmement onéreux. Il faut savoir que certains médicaments comme les chimiothérapies n'ont pas de phase 1. En effet, utiliser des médicaments très dangereux sur des volontaires sains ça peut paraitre un peu criminel.
Certains effets indésirables peuvent être anticipés. Par exemple si l'on souhaite créer un autre anti-agrégant plaquettaire ont se doute que le risque hémorragique sera augmenté. Ensuite beaucoup de molécules crée ressemblent à des molécules pré-existantes, elles ont des effets semblables aussi bien sur le point de vue des bénéfices que sur le point de vue des effets indésirables.

Merci @whentone, j'ai eu réponse à toutes mes questions :)
À bientôt !

·

Merci @Ancolie, ça fait plaisir ! :D
A bientôt !

J’ignorais que l’aspirine était contre-indiqué chez la femme enceinte et qu’elle pouvait avoir des conséquences graves.
Merci pour ces renseignements et cet article très bien conçu.

Bonjour @whentone !
Enfin je trouve des explications claires sur l'aspirine, je fais des oedemes de Quincke, et pas qu'à l'aspirine la liste de médicaments est longue aujourd'hui.

Mais grosso modo j'ai compris que tous ces médicaments avaient pour dénominateur commun cette molécule. Tes articles sont supers, je m'abonne à ton blog. A bientôt.